Consultez notre catalogue par theme ou recherchez

Casque d’or, la vraie

Un documentaire réalisé par , .

HD

professionnels

Synopsis

« Il se peut que, par endroits, ma confession rende M. le Maire mécontent et M. le Curé furieux ; tant pis, je ne le ferai pas exprès. » Extrait des Mémoires de Casque d’Or.

Paris 1893. Amélie, quinze ans, fille d’ouvrier, ne va pas à l’école. Livrée à elle-même, elle préfère la rue, son atmosphère et ses rencontres. En fréquentant les bals de quartiers, Amélie finit par s’immiscer dans le monde de la prostitution. Elle ignore encore, que quelques années plus tard, elle sera une légende parisienne, connue sous le nom de Casque d’Or, et, en 1952, une héroïne de cinéma immortalisée par Jacques Becker sous les traits de Simone Signoret.

Basé sur les Mémoires de Casque d’Or et sur une correspondance inédite de celle-ci, ce documentaire est une enquête passionnante, illustrée d’une iconographie d’une grande richesse, sur un Paris révolu. Il offre une radiographie de la société de l’époque : le rejet des classes laborieuses en périphérie, l’omniprésence de la prostitution, les gangs des apaches, le pouvoir de la presse…

Alexandre Dupouy, l’auteur

Historien  spécialisé dans les domaines de l’érotisme, de la pornographie et de la prostitution, Alexandre Dupouy a, entre autres, publié Apollinaire : œuvres érotiques complètes (La Musardine, 2013) ou encore Histoire(s) du Paris libertin (La Musardine, 2013). Photographe, éditeur, galeriste et collectionneur, il est aussi le fondateur de la librairie Les Larmes d’Eros et des éditions Astarté, qui font de l’imagerie érotique ancienne leur spécialité.

Alexandre a découvert la correspondance de Casque d’or et va alors se passionner, à son tour, pour l’affaire qui a tant fait couler d’encre il y a plus d’un siècle. Après avoir rencontré Yves Billon, il se lance dans une enquête minutieuse afin de fournir au film les matériaux nécessaires : photographies, croquis, coupures de presse et dessins… Ces éléments révèlent la réalité d’un Paris victime de « hausmannisation », offrant par là même une radiographie de la société de l’époque : le rejet des classes laborieuses en périphérie, la prostitution, les gangs des Apaches, le pouvoir de la presse…

A découvrir également, le livre Caque d’or, une histoire vraie d’Alexandre Dupouy, une co-édition La Manufacture de Livres (www.lamanufacturedelivres.com), Les éditions Astarté (www.editionsastarte.com).

 

Revue de presse

« Ce film révèle un autre visage de la capitale – insalubre, où les filles se vendent pour un rien pendant que leurs maquereaux s’affrontent au couteau -, très éloigné des clichés de guinguettes sur les bords de Marne…. »  Télérama – Lire la critique ici

 

Extrait

Une question ? un projet ? Envoyez-nous un message